Sélectionner une page

Ces personnes, fichées pour radicalisation terroriste et en situation irrégulière en France, devraient être expulsées en priorité a déclaré le ministre de l’Intérieur dimanche. Un Conseil de défense s’est par ailleurs réuni dans la soirée pour apporter “des réponses concrètes et rapides”.