Voilà une première réponse contre les actions des Houthis en mer Rouge. Les États-Unis et le Royaume-Uni ont mené des bombardements dans la nuit de jeudi à ce vendredi contre ces rebelles du Yémen qui menacent depuis des semaines le trafic maritime international en mer Rouge en « solidarité » avec les Palestiniens de Gaza depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas let 7 octobre.

En quoi ont consisté les bombardements américains et britanniques ?

Ces frappes ont ciblé des sites militaires dans plusieurs villes contrôlées par les Houthis, a indiqué la chaîne de télévision de ce groupe rebelle membre de « l’axe de la résistance », regroupement de mouvements armés hostiles à Israël et établis par l’Iran qui comprend également le Hamas palestinien et le Hezbollah libanais. La capitale Sanaa et la ville portuaire de Hodeida, où les correspondants de l’AFP ont dit avoir entendu plusieurs explosions, ainsi que Taëz et Saada ont été visées.

Lire la suite